Informatique et libertés : du nouveau pour les associations

Publié le : jeudi 28 juin 2007 - Modifié le : mercredi 23 octobre 2019

La loi dite Informatique et libertés, datant de 1978, vient d’être modifiée par un décret du 25 mars 2007 (n°2007-451).

La loi dite Informatique et libertés, datant de 1978, vient d’être modifiée par un décret du 25 mars 2007 (n°2007-451). Ces modifications concernent en plusieurs points les associations, et plus précisément le droit d’accès, d’opposition, de rectification des personnes fichées à informations nominatives. Ainsi, ces personnes, ou leur éventuel mandataire, pourront accéder à ces informations au siège de l’association. Autre possibilité : la demande par écrit de ces informations, en y joignant photocopie de la pièce d’identité et signature. Dans ce cas, le devoir de l’association est d’accuser réception de cette demande en envoyant un avis daté et signé au demandeur. Délai maximum pour obtenir cette réponse : deux mois. Dernier point, il est désormais impératif de communiquer aux personnes fichées au sein de cette association de tout éventuel transfert de fichiers à des tiers.

Dans la même rubrique

29 janvier 2020

Comment trouver son chemin dans le labyrinthe des outils numériques

Solidatech vous donne les clés pour prendre de la hauteur avec son outil d’autodiagnostic 2020.
23 octobre 2019

Faux sites administratifs, attention aux arnaques !

Faut-il payer pour effectuer des démarches administratives pour les associations ?

A télécharger

Les guides pratiques

Vos démarches